Original Articles

Un programme de conservation pour l'ibis chauve (Geronticus eremita) au Maroc


Abstract

The Northern Bald Ibis is one of the most threatened birds in the world. During the Middle Ages it occurred in the Alps of central Europe and was formerly widespread from North Africa to the Middle East. Nowadays the last known wild populations are reduced to about 90 breeding birds in Morocco and a recently rediscovered colony of about three pairs in Syria. In an attempt to save the Northern Bald Ibis in Morocco, the Souss Massa National Park (PNSM) was created in 1991 to protect the most important roosting and breeding sites. In 1994 a convention was signed between the Moroccan Ministry of Water and Forests and BirdLife International to develop a conservation plan for the species. A monitoring and research programme led by the PNSM, the Royal Society for the Protection of Birds (RSPB) and the Sociedad Espanola de Ornithologia (SEO) provided information on population size, productivity and the ecology of the species. The population has started to increase over the last few years. The bird's diet and basic habitat requirements have been identified and research is continuing. In conservation terms, more needs to be done to combat illegal building on the coastal cliffs that the birds use for roosting and nesting. L'ibis chauve (Geroticus eremita) est l'une des espèces d'oiseaux les plus menacées au monde. Durant le moyen âge il occupait les alpes de l'Europe centrale et son aire de répartition s'étendait du Nord de l'Afrique jusqu'au Moyen Orient. La dernière population sauvage est réduite actuellement à environ quatre-vingt-dix couples au Maroc et trois couples récemment découverts en Syrie. De nombreuses actions ont été entrepris au Maroc pour la conservation de l'ibis chauve, la première a été la création du Parc National de Souss-Massa (PNSM) en 1991 pour protéger les plus importants sites de nidification et d'alimentation de cette espèce. En 1994 une convention a été signée entre l'Administration des Eaux et Forêts Marocaine et BirdLife, dans le but d'établir un programme de conservation pour l'espèce. Le programme de suivi et de recherche mené par le PNSM, la Royal Society for the Protection of Birds (RSPB) et la Sociedad Espanola de Ornithologia (SEO), a permis d'obtenir des résultats au niveau de la productivité et de la connaissance de l'écologie de l'espèce. La taille de la population a connu une augmentation grâce aux efforts entrepris pour assurer le succès de la reproduction. Le régime alimentaire ainsi que les sites d'alimentation convenables sont identifiés et une étude approfondie est en cours. Pour atteindre les objectifs de conservation de l'espèce, des actions restent à mener en matire de lutte contre l'expansion des constructions illégales au niveau des falaises. Ce qui se traduit pour l'espèce en perte de sites dortoir ou de nidification.

Get new issue alerts for Ostrich: Journal of African Ornithology